Decouvrez le monde pres de chez vous
Decouvrez le monde pres de chez vous

Quel gilet de sauvetage choisir pour des balades en mer et sur lac?

gilets de sauvetage

Un gilet de sauvetage n’est jamais une option lorsque l’on pratique une activité nautique, mais un élément de sécurité indispensable. Les noyades ne sont pas rares en matière de nautisme, alors surtout ne négligez jamais votre sécurité.

La réglementation concernant les gilets de sauvetage

L’arrêté du 10 février 2016 rend absolument obligatoire le port d’un gilet de sauvetage lors de la navigation. La réglementation est très stricte, et classe la nature et la puissance de flottabilité des gilets de sauvetage selon la distance en milles qui vous éloigne d’un abri lors de votre pratique. Rappelons qu’un mile est égal à 1 852 mètres.

Jusqu’à 2 milles d’un abri

Il vous faut porter un gilet d’aide à la flottabilité d’au moins 50 newtons. Attention, ce gilet n’est fait que pour les personnes sachant nager et va seulement aider au maintien du sujet à la surface de l’eau. 

Jusqu’à 6 milles d’un abri

Il est obligatoire de porter un gilet de sauvetage d’au moins 100 newtons. Ce type gilet de sauvetage assure votre sécurité même en état d’inconscience ou si vous ne savez pas nager.

À partir de 6 milles d’un abri

Pour pouvoir naviguer sur n’importe quelle zone maritime, sans vous soucier de la distance qui vous sépare d’un abri, vous devez porter un gilet de sauvetage de 150 newtons minimum.

Attention, pour les enfants d’un poids de moins de 30 kg, un gilet de sauvetage de 100 newtons minimum est obligatoire, et ce, quelle que soit la zone de navigation.

Les différents types de gilets de sauvetage

Il existe trois types de gilets de sauvetage :

  • le gilet automatique,
  • le gilet hydrostatique,
  • le gilet d’aide à la flottabilité.

Le gilet de sauvetage automatique ou à pastille de sel

Ce type de gilet se gonfle automatique au contact de l’eau. Ce mécanisme se déclenche si la pastille de sel, située à l’intérieur du gilet, se dissout. Ce dispositif ne s’active qu’en cas d’immersion totale du porteur du gilet, aucune inquiétude à avoir donc sur un éventuel déclenchement inattendu.

Le gilet de sauvetage hydrostatique

Le gilet hydrostatique se gonfle de façon automatiquement au contact de l’eau. Il va détecter la pression de l’eau, pour déclencher si nécessaire le gonflement du gilet : c’est un procédé baptisé Hammar. L’avantage incontestable de ce gilet est qu’il peut être porté et stocké dans n’importe quelles conditions.

Le gilet d’aide à la flottabilité

Ce gilet n’est pas réellement considéré comme un gilet de sauvetage, car son indice de flottabilité est inférieur à 100 newtons. Toutefois, il s’agit d’un équipement de sécurité incontournable pour les sports nautiques tels que le ski nautique ou le kayak.

Le gilet en mousse

Ce gilet assure une flottaison permanente du fait qu’il n’a pas besoin d’être gonflé. Le gilet en mousse retourne parfaitement son porteur sur le dos, en eau calme comme en pleine tempête. Son principal inconvénient réside dans son encombrement.

Quel gilet de sauvetage pour pratiquer le kayak, la voile ou le Paddle ?

Naturellement, il vous faudra choisir votre gilet de sauvetage en fonction de votre pratique.

Choisissez un gilet d’aide à la flottabilité pour la pratique d’une activité nautique jusqu’à 2 MILLES d’un abri (3,22 km). Pour la pratique de type “loisir”, un gilet en mousse sera plus simple d’utilisation et la flottabilité sera immédiate en cas de chute à eau.

Si vous cherchez un encombrement minimal, choisissez un gilet gonflable à la demande par cartouche de gaz. Attention, il vous faudra tirer sur une poignée pour gonfler le gilet en cas de besoin (et donc être conscient et opérationnel). Certains gilets sont aussi équipés d’une poche à eau dorsale pour vous hydrater facilement pendant votre pratique, détail pratique qui peut être très intéressant.

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur les différents gilets de sauvetage.  Le choix de votre gilet dépendra de la place dont vous disposez et de votre pratique de navigation.

wavelake.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser