petit catamaran
|

Contrôler un voilier d’occasion: le guide complet

L’acquisition d’un voilier d’occasion est un rêve pour beaucoup de personnes passionnées par la navigation et les plaisirs nautiques. Néanmoins, préparer un achat de ce type peut sembler complexe, surtout si vous êtes novice dans le domaine. Afin de vous aider dans cette démarche, voici quelques conseils essentiels pour contrôler et évaluer l’état d’un voilier d’occasion.

Vérifier l’état général du voilier

Tout d’abord, prenez le temps d’examiner attentivement le voilier, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Voici quelques points clés à vérifier :

  • La propreté générale du bateau : cela vous donnera un premier aperçu de l’entretien réalisé par l’ancien propriétaire.
  • Les joints et les soudures : vérifiez qu’ils sont en bon état et ne présentent pas de signes de corrosion.
  • Les surfaces, qu’elles soient en bois, en métal ou en composite : assurez-vous qu’elles ne présentent pas de dégradation importante ou des réparations mal réalisées.
  • L’équipement de pont : winchs, poulies, taquets, rails doivent être opérationnels et en bon état.
  • Le gréement : examiner mat, bôme, haubans et câbles pour s’assurer de leur bon état.
  • La coque et la quille ou la dérive.

Contrôler le système de propulsion

Le moteur est un élément essentiel du voilier, il faut donc y accorder une attention particulière. Avant de prendre une décision sur l’achat d’un voilier d’occasion, procédez aux vérifications suivantes :

  • Démarrer le moteur et vérifier son fonctionnement à froid puis à chaud.
  • Observer les éventuelles fuites d’eau ou d’huile autour du bloc moteur.
  • Vérifier la qualité de l’isolation acoustique et thermique du compartiment moteur.
  • S’assurer que l’hélice n’est pas endommagée et qu’elle est compatible avec la puissance du moteur.
  • Inspecter les filtres à air, à huile et à carburant pour s’assurer qu’ils sont propres et en bon état.

Les équipements électriques

Un voilier d’occasion doit également être équipé d’un système électrique performant pour assurer une navigation en toute sécurité. Prenez soin de contrôler :

  • Le tableau électrique : vérifiez qu’il est bien organisé et facile d’accès.
  • Les câbles électriques : assurez-vous qu’ils sont en bon état et correctement isolés.
  • Les batteries : elles doivent être suffisamment chargées et entretenues régulièrement.
  • Les différents appareils électriques du bord : VHF, GPS, éclairage, etc. Ils doivent être fonctionnels et en bon état.

Examiner les voiles et l’accastillage

Les voiles sont un élément essentiel d’un voilier, leur état doit donc être minutieusement vérifié :

  • L’état général des voiles : recherchez les déchirures, les réparations mal faites ou les signes d’usure excessive.
  • La qualité des coutures et des renforts sur les points d’effort des voiles.
  • Le fonctionnement du système d’enroulement (si présent).

Quant à l’accastillage, il doit être en bon état et répondre aux besoins spécifiques de chacune des voiles :

  • Les poulies, bloqueurs et mousquetons : vérifiez qu’ils sont en bon état et qu’ils fonctionnent correctement.
  • Les winchs : assurez-vous qu’ils sont non seulement propres et bien graissés, mais également dimensionnés pour les efforts demandés.
  • Les rails et chariots des voiles d’avant : ils doivent également être en bon état et adaptés à la taille des voiles du bateau.

Analyser le confort et l’aménagement intérieur

Un voilier d’occasion est souvent utilisé pour des navigations au long cours, le confort et l’aménagement intérieur ont donc une importance primordiale. Lors de votre visite, pensez à :

  • Contrôler les équipements de la cuisine : réfrigérateur, gazinière, évier, etc.
  • Vérifier les installations sanitaires : toilettes, lavabo et douche doivent être en bon état et fonctionnels.
  • Tester le confort des couchages et vérifier la qualité des matelas.
  • S’assurer du bon état et de l’étanchéité des hublots et des panneaux de pont.
  • Inspecter les espaces de rangement et vérifier qu’ils sont suffisants pour satisfaire aux besoins d’une croisière.

Les équipements de sécurité

Même si un voilier d’occasion a été bien entretenu, il est essentiel de contrôler les dispositifs de sécurité. N’oubliez pas de :

  • Examiner les gilets de sauvetage : ils doivent être en bon état et adaptés au nombre de personnes embarquées.
  • Vérifier la présence et le bon fonctionnement du matériel de lutte contre l’incendie (extincteurs, détecteurs).
  • Contrôler l’équipement de signalisation (feux de navigation, fusées, miroir de signalisation).
  • S’assurer que le radeau de survie est conforme aux normes en vigueur et adapté au nombre de passagers.
  • Inspecter les dispositifs de récupération à la mer tels que l’échelle de bain et la bouée fer à cheval.

En suivant ces conseils et en étudiant attentivement le voilier d’occasion, vous pourrez ainsi prendre une décision éclairée lors de votre achat. N’hésitez pas à faire appel à un expert maritime si nécessaire, afin d’avoir un avis impartial sur l’état du bateau.

WaveLake
Author: WaveLake

A lire également