Découvrez le monde près de chez vous
Découvrez le monde près de chez vous

Le guide complet du Paddle. Achat de la planche et son équipement, bonnes pratiques et conseils

Stand Up Paddle

Le stand up paddle, souvent abrégé SUP ou paddle, est un sport nautique de glisse qui se pratique debout (stand up) sur une planche sur laquelle on se propulse à l’aide d’une pagaie (paddle). Cette activité attire de plus en d’adeptes des activités aquatiques de plein air.

Le stand up paddle ou SUP

De nombreuses personnes confondent le stand up paddle et le surf. Ces deux disciplines, tous les deux sports de glisse, sont pourtant bien différentes. Les surfeurs s’assoient ou s’allongent sur leur planche et attendent les vagues. Alors que dans la pratique du paddle, on se tient debout sur la planche, pagaie en main, afin de se déplacer dans l’eau. Les amateurs préfèrent souvent pratiquer sur des eaux calmes, mais quelques intrépides plus avertis ont plaisir à pagayer dans des mers et océans démontés.

Le paddle est une activité physique complète puisqu’elle sollicite l’ensemble de votre corps. Vous pouvez pratiquer ce sport seul, en duo, voire en petits groupes. Les activités reliées au paddle sont très diversifiées et chacun y trouvera son bonheur : la paddle pêche, le paddle yoga ou encore la course de paddle. La pratique peut être orientée dans un but purement sportif, ou dans un objectif plus tourné vers le loisir. Le paddle est une activité accessible pour ainsi dire à tous, ce qui en fait en outre une excellente activité intergénérationnelle.

Les règles de sécurité indispensables

Comme toute activité, le stand up paddle comporte des risques. Il est donc indispensable de garder quelques règles de sécurité et de bon sens à l’esprit, que l’on pratique pour le plaisir, la compétition ou l’entraînement.

  • Le gilet de sauvetage : les vêtements de flottaison ne sont pas obligatoires pour la pratique individuelle, ils sont néanmoins fortement recommandés.
  • Le leash (la laisse) : outil de sécurité indispensable, elle vous relie à votre paddle même en cas de chute dans l’eau. Choisissez toujours un modèle à dégagement rapide : si le leash s’emmêle dans des branchages, vous pourriez avoir besoin de vous en détacher rapidement.
  • Ne regardez pas votre téléphone. Vous pouvez le garder sur vous, dans une pochette étanche, mais uniquement pour appeler du secours en cas de besoin.
  • Restez toujours courtois et respectez les distances de sécurité entre les paddles.
  • Vérifiez les conditions météorologiques avant de partir en navigation. Si une tempête s’annonce ou que les vents soufflent fort, il est naturellement préférable de reporter votre sortie.
  • Gardez à l’esprit l’heure de la tombée de la nuit afin de ne pas vous faire surprendre par l’obscurité.

Les bases pour débuter la pratique du paddle

Comme pour toute nouvelle activité, vous allez devoir y aller étape pat étape, progressivement, méthodiquement. Le paddle est une discipline simple, et à la fois exigeante au départ. Ceci dit, une fois les bons réflexes acquis, la pratique du stand up paddle ne sera pour vous que pur plaisir.

L’équipement à prévoir

  • La planche : La planche de SUP est différente d’une planche de surf. Le mieux pour débuter est de louer une planche dans un magasin spécialisé. Vous pourrez ainsi juger de ce qui vous convient le mieux, grande planche, planche rapide, voire à foil, avant d’investir dans votre propre planche. Vous bénéficierez des conseils du personnel qui vous indiquera une planche idéale pour les débutants. Sinon, retrouvez notre sélection de modèles un peu plus bas.
  • La pagaie : la pagaie doit être choisie en adéquation avec votre taille. Elle doit mesurer entre 10 et 25 cm de plus que votre taille en hauteur.
  • Le leash, qui comme nous l’avons vu vous relie à votre planche, même en cas de chute pour éviter qu’elle ne dérive ou ne se perde, est naturellement indispensable.
  • Le gilet de flottaison : lorsque vous louez du matériel de SUP, le port d’un gilet de sauvetage est obligatoire. Lorsque vous pratiquez avec votre propre matériel, vous êtes libre d’en porter un ou non, mais encore une fois, nous vous recommandons vivement de le faire, et ce, à tous les âges et même si vous êtes un nageur hors pair.
  • Le sifflet : il vous sera bien utile pour signaler votre présence ou en cas d’urgence.
  • Une lampe : si vous n’êtes pas certain d’être rentré avant le coucher du soleil, prévoyez toujours une lampe fonctionnelle et puissante à avoir sur vous.
  • La tenue : choisissez-la en fonction de la météo, de la température de l’eau et… de votre résistance au froid : maillot de bain, short de planche, combinaison en néoprène pour les climats plus “durs”… Les vêtements de protection solaire sont intéressants en cas de fort ensoleillement. Portez des chaussures, chaussons ou sandales spécialement prévus à cet effet. Prévoyez si nécessaire une paire de lunettes de soleil (avec une sangle), ainsi qu’une crème de protection solaire et une casquette ou un chapeau.

Paddle rigide ou paddle gonflable ?

Voici, sous forme de tableau, les éléments à prendre en compte pour faire un choix le plus éclairé possible.


Paddle rigidePaddle gonflable
Avantagesmeilleures performances meilleure sensation de glisse design plus abouti plusieurs utilisations possibles ailerons rigides et modifiablesfacile à transporter, dans un sac à dos étanche, par exemple.
moins coûteux idéal pour la pratique du paddle “loisir” adapté aux débutants
Inconvénientsencombrement conséquent transport fastidieux plus coûteux à l’achat sensible aux chocs plus “technique” à maîtrisernécessité de le gonfler performances moindres crevaisons possibles maniabilité réduite
Bon à savoirModèle pour les pratiquants déjà aguerris, qui pratiquent régulièrement et qui sont en quête de performances.Modèle pour débutants ou pour les adeptes de paddle “de loisir”.

Les meilleurs planches de Paddle aux meilleurs prix

Le paddle en pratique

Le plus difficile au départ sera de tenir debout sur votre planche. Voici, étape par étape, la marche à suivre :

Se lancer

Entrez et avancez dans l’eau avec votre planche. Lorsque vous avez de l’eau au niveau des genoux, placez votre pagaie sur la planche et mettez-vous à genoux dessus. Tout doucement, entraînez-vous à pagayer à genoux dans des eaux très peu profondes. Au fur et à mesure que vous prenez confiance en vous, pagayez progressivement plus rapidement.

Se mettre debout

Lorsque vous vous sentez prêt à vous mettre debout, dirigez-vous vers des eaux plus profondes. En effet, une chute en eaux basses peut s’avérer douloureuse.

Une fois que vous avez pris une bonne vitesse à genoux, prenez appui sur vos orteils et tenez votre pagaie sur votre paddle. Placez vos pieds sur la planche, à l’emplacement où se trouvaient vos genoux. Soulevez le haut de votre corps jusqu’à ce que vous soyez en position verticale complète.

Se maintenir en équilibre

Cet exercice pourra vous sembler complexe au départ, mais à force de persévérance, vous y parviendrez. Gardez vos pieds parallèles à la poignée qui se trouve sur le dessus du paddle. Fléchissez légèrement vos genoux, tout en les gardant alignés sur vos hanches. Gardez en tête qu’il est plus aisé de rester en équilibre lorsque l’on est en mouvement qu’à l’arrêt complet (c’est la même chose sur un vélo !). Donc une fois debout, n’arrêtez pas de pagayer, même doucement.

Pagayer sur votre planche de paddle

Avec une main, tenez la poignée située en haut de votre pagaie. Placez votre autre main au milieu du manche. Vos pieds restent alignés sur vos hanches. Pour renforcer votre équilibre, regardez devant vous, pas à vos pieds. Ne forcez pas trop, surtout lors de vos premières séances. Il faut garder de l’énergie pour regagner le rivage.

Avancer

Choisissez un côté pour commencer à pagayer. Plongez la pale de la pagaie dans l’eau devant vous, puis ramenez-la vers vous jusqu’à ce qu’elle sorte de l’eau, en appuyant sur vos pieds. Répétez l’opération. Votre main supérieure guide le paddle et votre torse accompagne le mouvement. Pour naviguer en ligne droite, gardez votre pagaie aussi verticale que possible. Changez de côté pour pagayer et modifiez en conséquence la position de vos mains sur la pagaie.

Que faire en cas de chute ?

Une chute peut toujours se produire, elles sont même fréquentes lorsque l’on débute. Savoir comment y faire face est toujours un plus.

  • Si vous avez le temps d’anticiper votre chute, essayez autant que faire se peut de vous éloigner de votre paddle.
  • Essayez, si possible, de tomber à plat sur le dos ou sur le ventre.
  • Si vous y parvenez, tenez votre pagaie.
  • Revenez vers votre paddle le plus vite possible.
  • Si vous avez perdu votre pagaie dans la chute, allongez-vous sur le ventre sur votre planche et utilisez vos mains et vos bras pour naviguer jusqu’à votre pagaie, afin de la récupérer.

Vous voilà mieux informé sur la pratique amusante du stand up paddle. Pour le plaisir, ou pour vous maintenir en forme, cette discipline de navigation sur l’eau est aussi complète que divertissante. Un peu de pratique suffira à faire de vous un as du SUP ! Il ne vous restera plus alors qu’à profiter du grand air et des paysages alentours.

wavelake.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser